Home

LIVE SUPPORT

Comment installer MultiSendcon

MultiSendcon s’installe comme un service Windows qui démarre automatiquement lorsque le serveur s’allume et qui fonctionne en arrière-plan, Nous avons conçu MultiSendcon pour être utilisé en tant que serveur relais SMTP qui accepte les emails de Exchange via SMTP sur un port IP alternatif (Exchange considère MultiSendcon comme un simple Smarthost) et distribue ces emails à différents comptes SMTP et autres serveurs relais sur le net.

Voici les étapes nécessaires pour l’installation et configuration de MultiSendcon:

  1. Téléchargement et exécution du logiciel d’installation SetupMultiSendcon
  2. Configuration des options MultiSendcon et comptes SMTP
  3. Mise à jour des connecteurs de MultiSendcon dans Exchanger pour connecter votre new MultiSendcon


1. Téléchargement et exécution du logiciel d’installation SetupMultiSendcon

Vous trouverez le logiciel d’information sur notre page de téléchargement.

Le logiciel d’installation installera et démarrera en arrière-plan le service MultiSendcon et l’administrateur MultiSendcon et ajoutera aussi un nouveau connecteur d’envoi dans votre Exchange. Ne vous inquiétez pas – pour le moment tous les courriels sortants utiliseront leurs connecteurs habituels parce que le nouveau connecteur créé par MultiSendcon est désactivé. Vous aurez la possibilité de configurer MultiSendcon à la dernière étape.



2. Configuration des options MultiSendcon et les comptes SMTP

MultiSendcon s’installe avec ses propres utilitaires d’administration. Veuillez démarrer MultiSendcon Administrator pour voir ce que MultiSendcon fait en temps réel et pour configurer les comptes et options:

Cliquez sur “Configure” pour ouvrir la configuration. Il n’y a que quatre onglets de configuration:

Sur l’écran du relais Maître veuillez sélectionner l’une de vos adresses IP locales comme étant celle où le service MultiSendcon sera joignable sur Exchange. Veuillez laisser le port 2500 tel quel pour l’instant. (Au cas où vous devez absolument changer ce port, vous devrez aussi change le numéro de port dans le connecteur d’envoie Exchange de MultiSendcon en utilisant PowerShell.)

Vous pouvez aussi limiter l’accès au relais SMTP MultiSendcon à certaines adresses IP et nous vous encourageons à le faire pour empêcher l’abus d’un relais ouvert par des expéditeurs de pourriels au cas où le routeur ou le pare-feu ne peut bloquer les connections entrantes sur le port 2500 (doit être fait).

Sur la page suivante, “Serveurs de relais” vous devez ajouter les comptes de serveurs de relais SMTP pour lesquels vous désirez que MultiSendcon effectue la distribution:

Dans notre serveur exemple, seulement deux domaines sont supportés – l’un d’entre eux est notre domaine Servolutions.com et l’autre est notre compagnie sœur godotandco.com. Vous devez ajouter vos propres serveurs de relais SMTP (pour votre information, « smarthost » est le mot utilisé par Exchange pour remplacer serveur de relais SMTP – ils veulent tous deux dire la même chose!).

Ensuite vient la configuration de la Gestion des NDR pour déterminer comment MultiSendcon traitera les rapports de non-livraison pour les emails ne pouvant être livrés pour quelque raison que ce soit:

Vous avez la possibilité de sélectionner un message de non-livraison à envoyer à l’expéditeur ou au postmaster (où aux deux).

La seule chose que vous devez configurer ici est l’adresse IP ou le nom DNS de votre serveur Exchange sous SMTP Server. C’est ce serveur ou adresse IP que MultiSendcon utilise pour retourer les NDR.


Vous n’avez rien à configure dans l’onglet License pour l’instant – cette étape se fera uniquement une fois votre période d’évaluation terminé et que l’achat de votre licence sera effectué.



3. Mise à jour des connecteurs d’envoie MultiSendcon dans Exchange pour connecter votre nouveau MultiSendcon

Durant l’installation de MultiSendcon un nouveau connecteur Exchange sera créé pour plus de simplicité. Ce nouveau connecteur d’envoi est déjà configuré pour expédier des courriels au port 2500 (au lieu de l’habituel 25) mais a été créé en mode inactif (avec un facteur de coût de 100) vous aurez donc le temps de configurer MultiSendcon à l’étape deux avant de le lancer. Vous n’avez qu’à changer la configuration du connecteur d’envoi pour terminer l’installation : Changez le facteur de coût pour 1 (le plus bas) pour le sélectionner ce connecteur d’envoi comme ayant précédence sur les autres et pour qu’il se connecter à l’adresse IP qui est gérée par le service MultiSendcon.

Ouvrez la console de Gestion d’Exchange et allez à l’onglet Organization Configuration> Hub Transport > Send Connectors. Vous y verrez le nouveau connecteur appelé "MultiSendcon".

Cliquez avec le bouton droit et ouvrez les Propriétés, ensuite allez à l’onglet Address Space.

Vous verrez qu’il y a une plage d’adresses SMTP "*" définie avec un facteur de coût de 100. Ce qui veut dire que ce connecteur ne sera jamais sélectionné puisque tous les autres connecteurs auront un facteur de 10 ou moins. Changez-le pour 1 (le plus bas) en cliquant avec le bouton de droite et choisissant "edit"

Ensuite changez le facteur de coût pour 1.

Ensuite rendez-vous à l’onglet Network:

Et changez le paramètre par défaut de 127.0.0.1 pour l’adresse IP réelle utilisée dans la configuration de MultiSendcon. Dans notre exemple (n’utilisez pas cette adresse IP lors de votre installation) l’adresse IP est le 216.18.195.203 et peut être vu dans l’écran d’administration MultiSendcon.

ainsi que dans la configuration de MultiSendcon:

Pour votre propre configuration, veuillez utilser l’adresse que vous avez utilisée à l’étape 2 comme relais maitre SMTP de MultiSendcon et l’entrer dans l’onglet Network du nouveau connecteur d’envoi Exchange de MultiSendcon:

C’est tout – le nouveau connecteur d’envoi d’Exchange est configure pour expédier des emails au relais maître SMTP de MultiSendcon et MultiSendcon prendra le relais.

Vous pouvez maintenant envoyer un message test et voir comment il apparait dans le log de MultiSendconAdmin et s’il est transféré au bon compte SMTP configuré dans MultiSendcon.